Notre histoire

Depuis ses débuts, la Minoterie du Trièves a toujours eu la volonté d’évoluer et de se moderniser pour toujours satisfaire l’ensemble de ses clients. 

Quatre générations de meuniers se sont succédées au service de l’artisan boulanger, le savoir-faire s’est transmis de père en fils.

Retour sur quelques dates clés de l'évolution de notre Moulin à Clelles dans le Trièves.

1906

1953

1986

1997

Aujourd'hui

De 1906 à aujourd'hui

 

C’est au début du siècle, en 1906, que Louis Corréard a commencé son activité de meunier. Il faisait alors la mouture à façon directement chez les agriculteurs, au moyen d’un moulin itinérant. Il s’est ensuite sédentarisé à Clelles en Trièves et a bâti son premier moulin à meules.
 

  • En 1953, le moulin s’est modernisé grâce à un nouvel outil de travail. La production, alors de 5 quintaux de blé à l’heure, a progressivement augmenté pour atteindre 10 quintaux dans les années 1970.

  • En 1986, la Minoterie s’est dotée d’un moulin récent et ultramoderne qui permet d’écraser actuellement 800 quintaux de blé par jour.

  • En 1997, un bâtiment de stockage des farines et de gestion des mélanges a été aménagé. De même, en 2006, une nouvelle aire de stockage des blés a été créée.

  • Au fil des années, la MINOTERIE DU TRIEVES s’est modernisée dans le but de toujours répondre à la demande des artisans boulangers.

  • En 2019, un nouveau bâtiment de 1000 m² comprenant un laboratoire d’analyse blé, un fournil pour les formations boulangers, des bureaux administratifs et une salle de réunion.

  • En 2021, partie production avec les broyeurs et le plansichter -> voir la présentation du nouveau moulin

correard-louis.jpg

Le moulin itinérant de Louis Corréard en 1906

Moulin Trièves.jpeg

Le moulin de 1953 à 2019

Moulin-Minoterie-Clelles.jpg

Le moulin aujourd'hui

Des moyens modernes pour une production encore plus qualitative

 

Quatre générations de meuniers se sont succédées au service de l’artisan boulanger, le savoir-faire s’est transmis de père en fils, notre outil de travail est moderne et performant, la capacité de stockage, estimée à 200 tonnes, permet d’assurer le repos des farines et la station de mélange garantit la qualité et la réactivité.

  • Mise en place depuis 2002, la démarche HACCP constitue un gage supplémentaire pour la qualité et la sécurité des produits.

  • La gamme de farines boulangères très diversifiée permet de répondre à la demande du consommateur.

  • Au total, 7 camions assurent la livraison en sacs et en vrac dans environ 600 boulangeries.

Vidéo courte (1'46'') de présentation de la Minoterie du Trièves

Ne manquez pas de visiter aussi la page avec des détails sur le nouveau moulin en cliquant ci-dessous.
Le nouveau moulin
600 Artisans Boulangers dans le quart SUD-EST de la France nous font confiance

 

La Minoterie du Trièves s’étend aujourd’hui sur le quart Sud Est de la France. Plus précisément, elle est présente sur les départements de l’Isère, Savoie, Région lyonnaise, les Hautes Alpes, Alpes de Hautes Provence, le Var, la Drôme, les Bouches du Rhône, le Vaucluse…..

Carte de France avec le réseau de clients de la Minoterie du Trièves.

En blanc, le moulin à Clelles en Isère (région Rhône-Alpes) 

Ils parlent de nous...
Filière de montagne du Blé au Pain

Ce film présente les producteurs et nos infrastructures de productions avant le nouveau moulin

Reportage sur Télé Grenoble

À Clelles, au cœur du Trièves, la minoterie bat la chamade pour produire des farines de blé venues tout droit des champs locaux. Un or blanc qui séduit les boulangers régionaux par sa qualité et ses conditions de fabrication. Rencontre avec Fabrice, le roi du moulin qui va trop fort !

Voir le film sur le site Télé Grenoble

logo-dauphine.jpg
Dauphiné libéré

Article : Comment la Minoterie du Trièves produit ses farines ?

Voir l'article sur l'édition des abonnés